Le saviez-vous ? Vous pouvez vendre partout dans le monde grâce aux places de marché !

Il est temps de voir grand ! Savez-vous qu’il se dit qu’on met quasi la même somme d’énergie à monter un petit business qu’un gros business ! Tout est une question de point de vue et d’opportunité… ça tombe bien, une opportunité, ça se crée !… Et aussi d’ambition ! Pour ma part, je valide cette analyse ! Par le passé, j’ai consacré autant d’énergie à trouver des petits clients locaux que de très gros clients nationaux quand j’étais dirigeant de ma société de services informatique. Il suffit juste d’adapter les actions entreprises au niveau d’objectif que l’on se fixe !

Entre nous ! Quelle différence y’a-t-il entre, décrocher son téléphone pour démarcher un gérant d’une entreprise de 10 personnes située au coin de la rue et entre, tenter d’entrer en contact avec le directeur « Service après-vente France » d’une société qui réalise 4,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires !? (Et je parle là d’une situation que j’ai bien vécue courant l’année 2011 !)

Aujourd’hui, via l’une de mes activités de vente en ligne de produit physique, je commercialise certains de mes produits sur l’Europe, grâce à une place de marché comme Amazon… et cela c’est fait très simplement (pour ne pas dire en « quelques clics »), c’est même Amazon qui m’a informé que mes produits étaient en demande sur d’autres pays… et en quelques clics, voilà mes produits en vente sur : Le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie…

Si jamais vous souhaitez vendre vos produits sur le territoire américain, il vous suffit d’ouvrir un compte sur Amazon.com, vous pourrez alors vendre partout dans le monde, au départ de votre compte vendeur Amazon.com… La seule grosse contrainte est qu’il vous faudra parler anglais, car l’espace de gestion « vendeur Amazon » est en anglais, ainsi que le support vendeur… Chose un peu plus délicate sur l’Europe, car je dois jongler avec des mails d’alerte ou de client en italien, espagnol, allemand et anglais… Heureusement, il est possible de traduire l’interface web de l’espace vendeur en anglais… ce qui ne dépayse pas trop pour ceux qui parle un peu anglais !

En bref… vous pouvez facilement lancer depuis chez vous, via internet, un business international ! Pour vous affranchir de toutes les contraintes logistiques, vous confierez vos stocks de produits à Amazon et vous ferez envoyer vos produits par votre fournisseur directement dans les entrepôts locaux d’Amazon…

Encore une fois, c’est une opportunité assez simple à mettre en œuvre, il vous suffit de passer à l’action… et de suivre les bonnes méthodes dispensées par OOpen.Biz ! ;o)

Smart-Idea-150x150Astuces : Grace à des plateformes internet de mises en relation de sous-traitant, vous trouverez très facilement des personnes travaillant en indépendant qui réaliseront pour vous la traduction de vos pages de ventes et auxquels vous pourrez, pourquoi pas, sous-traiter la relation client par mail et téléphone en anglais (ou toute autre langue d’ailleurs…), une fois le succès et les ventes au rendez-vous !

Cravate_blanche-178x300Mon retour d’expérience : J’en parle déjà dans cet article, mais je commercialise quotidiennement mes produits sur quelques pays européens depuis la France. Dans un premier temps, il vous suffit de tester un pays tout en laissant vos produits stockés en France, puis dans un second temps, si les ventes décollent, vous pourrez directement faire envoyer quelques centaines de produits dans les entrepôts du pays que vous cherchez à conquérir sur votre niche de marché…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Salut l'ami ! Si tu souhaites plus d'info sur nos offres de formation et formule de coaching, contacte-moi en direct par WhatsApp.

Contacte-moi en direct sur WhatsApp !